Conseil départemental
 
Toulouse, le 11 mai 2020 
 
Madame le Maire,
Monsieur le Maire,
 
L’annonce d’un déconfinement au 11 mai avec réouverture des établissements scolaires sans aucune concertation et dans l’approximation, nous place, nous élus locaux, face à une grande responsabilité alors que subsistent de nombreuses incertitudes ou contradictions sur les conditions nécessaires pour garantir la sécurité de tous.
 
Je souhaite vous réitérer tout mon soutien dans cette situation complexe que vous affrontez au quotidien et vous renouveler l’engagement constant du Conseil départemental à vos cotés.
 
Nous partageons les mêmes difficultés que celles que vous rencontrez localement pour la réouverture des 96 collèges publics dont le Conseil départemental assure la gestion et j’ai interrogé Monsieur le Préfet sur les consignes d’accueil qui selon nous, ne peuvent dépasser un quart des effectifs que ce soit dans les classes, dans les locaux de restauration ou dans les bus de transports scolaires.
Afin de respecter la distance physique obligatoire d’un mètre dans chacun des cars en circulation, le Conseil départemental a dans un premier temps envisagé de n’occuper qu’un siège sur quatre.
Par courrier en date du 10 mai, Monsieur le Préfet de Région et Monsieur le Recteur d’Académie ont indiqué pour les collégiens que la neutralisation d’un siège sur deux assortie d’une obligation de port du masque permet le transport des élèves dans les conditions de sécurité sanitaire requises. Nous poursuivons les échanges avec les services préfectoraux afin de déterminer l’organisation des cars « mixtes », mêlant élèves du premier degré et collégiens.
La semaine du 12 mai, les cars de transports scolaires circuleront avec 25% de remplissage maximum.
Soyez assuré que nos services sont fortement mobilisés pour assurer les meilleures conditions d’accueil, d’hygiène et de sécurité pour les élèves, les personnels des établissements et les transporteurs.
 
D’autre part, bien que cela relève des compétences de l’Etat, nous avons également commandé avec la Région Occitanie, 1.4 million de masques qui seront distribués gratuitement aux haut-garonnais et haut-garonnaises. C’est un engagement fort mais nécessaire qui vient compléter les commandes que nous avions passées précédemment pour les personnels du secteur sanitaire social et les EHPAD.
 
Je souhaite vous assurer de la mobilisation de l’ensemble de l’administration du conseil départemental pour un retour progressif à un fonctionnement normal des différents services, en observant les règles de protection des agents et par la poursuite du télétravail quand cela est possible.
 
Je vous invite à vous reporter au document joint qui présente l’ensemble des dispositifs pour accompagner le déconfinement et la reprise progressive des services publics.
  
Enfin, nous savons à quel point cette crise a fortement aggravé les inégalités sociales et affecté la vie économique locale. Le Plan d’urgences sociales que nous avons voté le 16 avril a permis de distribuer 25 000 bons solidaires, 450 tablettes aux collégiens les plus en difficulté ne disposant pas de matériel informatique, de soutenir le monde culturel et associatif. Le Fonds d’urgence sociale à destination des acteurs locaux, construit avec les EPCI, les communes et les Chambres consulaires est actif et les commissions d’examen des dossiers sont en place. Les demandes peuvent être déposées à l’adresse suivante : prevention.precarité@cd31.fr.
 
Ce soutien est fondamental mais nous devons préparer dès maintenant et collectivement la société d’après qui ne pourra se construire sans de grands bouleversements.
Nous avons choisi pour cela, comme nous le pratiquons depuis 2015, d’associer l’ensemble des Haut-Garonnaises et des Haut-Garonnais dans un grand dialogue citoyen et de prolonger la réflexion prospective que nous avions engagé dès 2018 à travers la démarche « Haute-Garonne Demain ». Dès le 13 mai, une plateforme participative sera en ligne pour recueillir les contributions de chacun (societedapres.haute-garonne.fr). Je vous invite à diffuser largement cette information auprès de vos concitoyens, de vos associations locales ou de vos réseaux. Ce relai est d’autant plus important que cette crise bouscule et interroge nos modes de vie et de consommation, nos convictions profondes et que chacun doit pouvoir contribuer à la construction d’un futur souhaitable.
 
Notre société doit connaître une rupture. Choisir l’humain plutôt que les dividendes, voici le défi. Soyez certains de mon engagement à vos cotés dans ce combat.
 
Je vous prie d’agréer, Madame la Maire, Monsieur le Maire, l’expression de mes sentiments cordiaux et dévoués.
 
 
Georges Méric
Président du Conseil départemental de la Haute-Garonne
 
 
Une question ? Des infos ? Suivez nous sur :
 
 
Facebook
Twitter
Instagram
 
 
Cet email a été envoyé à claude.marin6@wanadoo.fr car cette adresse est inscrite sur le site infos.haute-garonne.fr,
où vous pouvez modifier vos préférences
 
Si vous souhaitez ne plus recevoir d'emails de la part du Conseil départemental cliquez ici
 
 

© 2020 Conseil départemental de la Haute-Garonne
1, boulevard de la Marquette
31090 Toulouse Cedex 9